La terre-mère: le "galestro"

Tout commence à partir de la terre-mère, l’argile d’Impruneta, très renommée, appelée “galestro”.

Pendant l’été, l’argile est étalée sur une grande surface et toutes les impuretés sont éliminées à la main : pierres, résidus de plastique, tout ce qui peut affecter la qualité du produit final.

L’argile est ensuite pulvérisée et mélangée avec de l’eau pour obtenir notre mélange.

À partir de ce moment, il est possible de commencer à la mouler. Il existe différents types de traiter l’argile.

 

Le moulage

Le moulage se fait  avec l’aide des plâtres, forgés à leur tour à partir d’anciennes plâtres.

À ce jour, nous avons plus de 500 plâtres, sur lesquels l’argile est étalée et moulée pour obtenir la bonne épaisseur.

Par la suite, après quelques heures ou quelques jours, selon la taille du vase et la saison, le plâtre est enlevé, le vase est travaillé et enfin fini à la main.

Le travail rond

Le Lavor tondo est une méthode plutôt ancienne de traiter l’argile.

Le moule est d’habitude en terre cuite et l’argile est ajoutée en “bandes de terre” à l’extérieur; ensuite c’est l’homme qui tourne tout autour du moule et non le contraire comme il se passe avec le tour. Quand la terre s’est compactée, l’artefact est retourné, le moule est enlevé. Enfin l’artefact est terminé par l’ajout de bords et de décorations.

Le travail "Fondato"

Seuls quelques artisans aujourd’hui peuvent se vanter d’utiliser la technique de travail la plus ancienne et la plus difficile: le “lavoro fondato”.

Il n’y a pas de plâtres , mais uniquement des dessins avec des mesures (hauteur et largeur): le produit est entièrement réalisé à la main, sans aucun type de moule.

Le vase est fait de bandes d’argile placéees les unes sur les autres. Bien sûr, avant d’ajouter  des couches, celles sous-jacentes doivent être solides afin de supporter le poids du vase. Pour cette raison, il n’est pas possible d’augmenter la hauteur du pot de plus de 15/20 cm par jour.

Le travail se déroule très lentement et il peut prendre quelques semaines pour terminer un seul pot.

Le séchage

 Lorsque le vase est terminée, il faut qu’il sèche: cela signifie qu’il doit sécher et perdre de l’eau, ce qui entraîne un retrait du volume d’environ 10%.

Seul quand le produit est complètement sec, il peut être placé dans le four.

Le cycle de cuisson

 Le cycle de cuisson se déroule dans un four réfractaire, réchauffé par du gaz méthane, en deux phases: 22/24 heures sont nécessaires pour amener progressivement la température à 1040 degrés; il faut après encore 10/12 heures pour stabiliser la cuisson.

C’est dans cette dernière phase que les vases changent de couleur, acquérant la couleur rose, qui est  naturelle et typique de la terre cuite d’ Impruneta

Seulement deux jours après la cuisson, il est possible de retirer les artefacts du four, de les mouiller abondamment pour éteindre  la chaux à l’intérieur et les envoyer à la vente.

qualità artiginale terracotta di impruneta