La haute qualité de nos vases

En achetant les terres cuites Fornace Masini, vous n’achetez pas un vase, mais une pièce unique, où vous pouvez retracer la touche unique de l’artisan et la force vivante de la tradition de la terre cuite de Impruneta.

De nombreuses caractéristiques du produit fini, à première vue, peuvent sembler des défauts, mais ce ne sont que les traits distinctifs de l’argile de Impruneta, qui change constamment dans le temps.

Pour cette raison, lorsque vous achetez un vase en argile de Impruneta, il n’y a aucune garantie qu’il restera inchangé : c’est la preuve que tous nos produits sont fabriqués 100% à la main.

La touche de l’artisan

Il est assez courant, en effet, de retrouver les empreintes de nos artisans sur les vases, comme pour rappeler l’amour et le dévouement à leurs « créatures ».

Les pots en terre cuite de Impruneta sont rugueux au toucher, poreux à l’œil.

Fissures de cuisson

Lors de la cuisson à haute température (plus de 1000 degrés), des fissures très petites et très fines peuvent se former sur les surfaces des récipients, qui ne pénètrent pas dans le récipient, mais ne sont que superficielles.

 

Ceux-ci sont appelés “fissures de cuisson” et n’affectent pas la résistance au gel de nos vases ou toute autre caractéristique.

Le phénomène "sbullettare"

Une autre caractéristique qui témoigne de la vivacité de la terre cuite de Impruneta est le phénomène appelé “sbullettare”, qui peut se passer sourtout en été.

Lorsque les vases sont sortis du four en été, bien qu’ils soient humides, la température interne du vase ne peut pas baisser suffisamment en raison des hautes températures extérieures et ainsi, les très petits cailloux contenus dans la terre continuent à fermenter. Cette fermentation fait ressortir les cailloux à la surface et les vases deviennent encore plus poreux et rugueux au toucher.

Dans ce cas , également, il s’agit d’un phénomène qui ne concerne que l’esthétique du vase, car les produits conservent les mêmes caractéristiques.

La patine blanche: le salpêtre

 Une autre caractéristique particulière des nos pots en terre cuite est la couleur, qui n’est jamais la même, car elle varie en fonction de nombreux facteurs, qui ne peuvent pas être prédéterminés.

La couleur peut également changer après la cuisson et cela est dû principalement aux agents atmosphériques.

L’argile de Impruneta est riche en sels minéraux qui forment parfois une patine blanche à la surface des récipients, appelée salpêtre. Cela se produit principalement en hiver.

Il est à noter que le salpêtre n’affecte pas la qualité du vase, au contraire, c’est une indication de la qualité du vase et du savoir-faire des artisans.

C’est très souvent un phénomène naturel qui peut durer quelques heures et ensuite être complètement résorbé, mais parfois il est permanent.

Dans ce cas, le salpêtre peut être enlevé avec de l’eau et une brosse à linge et, si cela ne fonctionne pas, il est possible de diluer l’acide tamponné dans l’eau, puis de le brosser.

La patine noire

Au lieu de cela, avec le temps, les pots en terre cuite acquièrent la typique patine noire, ce qui les rend beaucoup plus élégants et antiques.

Ce processus est accéléré si les pots sont sous des plantes ou des arbres.

Encore une fois, la patine noire peut être enlevée en suivant la même procédure décrite ci-dessus.